Accro au sport ?

C’est toujours une grande question pour les « non-sportifs » de savoir pourquoi on passe autant de temps à pratiquer, ce que ça nous apporte et surtout comment nous arrivons à y rester aussi assidus. Tout le monde sait que le sport est bon pour la santé, mais autre ce bien être, qu’est-ce qui pousse autant de personnes à pratiquer si fréquemment ? Aujourd’hui je vous fais part de ce que le sport a pu m’apporter, personnellement.

Concrètement, j’ai été élevée dans l’optique que c’était anormal de ne pas pratiquer du sport. Petite, j’ai commencé avec de la natation, j’ai enchaîné avec cinq ans de danse, et l’équitation en parallèle. J’ai repris la natation également pendant l’été et fait quelques compétitions (qui m’ont valu deux médailles d’or et deux médailles d’argent tout de même eheh!). Mais il faut savoir, que même au primaire, je jouais au foot avec les garçons à la récré, et aux « cours » de sport, je faisais des premières à être choisie dans l’équipe. J’adorais ça !

Disons que l’entrée au collège a légèrement les choses. Déjà mon école de danse étant un peu loin, mes horaires de danse n’étaient pas adapté à mes nouveaux horaires de collégienne. J’ai donc du arrêter la danse. Concernant les cours de sport.. Et bien je suis rentrée dans « le moule ». Les filles ne sont pas sportives, n’aiment pas faire sport et toute famille se débrouillant un minimum est « super forte ». Moi je faisais partie de celle qui prétendait avoir oublié ses affaires de sport ou qui avait toujours la « flemme » de faire sport. Bref, petite crise d’adolescence ! J’ai tout de même commencé la GRS l’année suivante, la danse me manquant, je voulais trouver un équivalent. Sachant tout de même que depuis mes sept ans, je n’ai plus lâché l’équitation hein ! Quoiqu’il en soit, j’ai fait de la GRS un an, arrêté pendant la 4e et repris en 3e, j’en ai fait jusqu’en première. C’est justement en première, que j’ai commencé à m’intéresser au fitness par le biais du Bikini avec Sissy , un programme sportif qui m’a poussé à m’inscrire en salle. Or, avoir un cheval, faire de la GRS et s’inscrire à la salle.. C’était un peu cher ! J’ai donc abandonné la GRS, à contre-coeur, cela dit. Aujourd’hui, et bien, je suis plus assidue que jamais à la muscu, et j’ai toujours ma petite jument, je vais courir de temps en temps et j’ai même prévu de participer à l’extreme day cette année ahah !

Maintenant que vous connaissez, plus ou moins, mon parcours sportif, place aux raisons qui m’ont pousser à pratiquer tel ou tel sport.

  • Natation : J’ai jamais particulièrement aimer la natation, j’y allais surtout parce que c’était un moyen pour moi de voir ma meilleure amie qui en faisait aussi. De tous les sports que j’ai pratiqué, c’est celui que j’ai le moins aimé, même si j’étais pas mauvaise dedans.

  • Danse/GRS : Alors ça, c’est mon plus grand regret, ça me manque réellement. Si un jour j’ai l’occasion de reprendre, je m’y remettrai. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’était une passion, mais je m’éclatais vraiment dans ce que je faisais.

  • Equitation : J’ai commencé par curiosité, parce que c’était la « mode », toutes les filles faisaient soit de la danse, soit de l’équitation. Et bien.. Je n’ai jamais arrêté, ça fait onze ans que j’en fais, c’est une réelle passion !


Concernant la musculation, je vais m’attarder un peu plus longtemps dessus. J’ai commencé avec des vidéos sur youtube avec l’objectif de me tonifier. Après une prise de poids, arrivée de la cellulite et compagnie à cause de la pilule, j’ai pris la décision de prendre les choses en main. Je sais bien que je n’ai jamais été en surpoids, mais ayant toujours été une fille très fine, avec un ventre plat, ayant plutôt du mal à prendre du poids, me retrouver avec des hanches, de la cellulite sur les cuisses et les fesses, c’était l’horreur pour moi. Je supportais vraiment pas mon corps. Bref, comme beaucoup, je me suis mise à la muscu surtout dans un objectif de transformation physique et je le pratiquais sans grande joie, mais sans dégoût non plus. C’était juste un truc que je devais faire dans ma journée.

J

Un aperçu de mon corps avant le passage de la pilule..

Mon inscription à la salle a changé les choses. Par le biais des cours collectifs, j’ai vraiment commencé à aimer ce que je faisais. Sans compter qu’avec l’été, je me suis rendue compte des résultats que j’avais atteints qui ne m’ont que plus donner envie de continuer. Aujourd’hui, je peux clairement dire que pratiquer sport m’a apporté confiance en moi. Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis hyper sûre de moi, mais je m’affirme vraiment plus. J’étais ultra timide et la muscu m’a permis de me sentir bien dans mon corps, de gagner en confiance. Outre cette confiance, je me sens mieux après une séance, peu importe à quel point la journée que j’ai eu a été merdique. Et quand j’ai vraiment les nerfs, une bonne séance de cours collectif bien cardio me défoule à merveille (les cours type form/jump/training). Une autre chose que j’ai appris à aimer : le gain de force. Les performances qui s’améliorent et ta force personnelle qui s’améliore c’est une petite fierté. Le fait de casser les stéréotypes comme quoi une fille n’a pas de muscles, je dois dire que ça me plaît. J’ai finis par me rendre compte que j’étais redevenu la gosse sportive que j’ai été au final.

Et vous, que vous apporte le sport ? Des similitudes avec mon vécu ? Je suis curieuse de savoir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s