Stop à la culpabilité des fêtes de Noël

img_1338

Comme beaucoup de vous, je pense, je suis des youtubeuses, des bloggeuses, parfois «healthy» (je commence sincèrement à détester ce mot), parfois pas. La grande majorité sont vegan, ou végétaliennes/végétariennes, d’autres sont plutôt, ce qu’on appelle, des fit girls. Mais peu importe, le fait est que, trop souvent, je tombe sur des vidéos ou des articles dans le style « Comment éviter la casse à Noël ?» Alors d’accord, dans une optique de végétarisme/végétalisme, je veux bien comprendre. Mais quand il s’agit de vous conseiller sur quoi vous rabattre pour avoir moins de calories (stop avec ça d’ailleurs, SERIEUSEMENT)/gras/glucides au compteur.. Euh non.

C’est Noël ! Une période de fête, où l’on profite avec sa famille et ses amis, pas un moment où on pense à sa «shape» ! C’est un moment de partage, de bonheur bien avant de devoir être un moment où il va falloir calculer ce que l’on va pouvoir manger et ce que l’on va regretter début janvier. Alors oui, je sais que certaines ont du poids à perdre, mais vous perdrez ce poids plus tard, profitez des fêtes, on vous aime comme vous êtes et de plus, rappelez vous, le plus important est d’être heureux. C’est tellement agréable de se laisser aller un peu sans forcément penser aux conséquences. Ce n’est pas quelque chose que l’on s’accorde souvent, mais à cette période-ci, c’est autorisé, alors profitez en.

On est tous pareil en janvier, tous égaux face aux quelques kilos en trop, et alors ? Il vaut mieux rire que en pleurer non ?! Motivez vous ensemble à les perdre si ça vous dit. Finalement qu’est-ce que vous aurez gagner de plus que la fille qui aura profiter des fêtes sans penser aux conséquences ? Des kilos en moins à perdre, peut-être. Mais également de la frustration, qu’elle n’aura sûrement pas eu. On ne vit qu’une fois, rappelez-vous de cela. Personnellement, je n’essaie même pas de perdre ces «kilos en trop». Quand je fais trop d’écarts, je me dis toujours à moment donné «ok maintenant on va manger super clean» mais c’est impossible je tiens deux jours. Mon alimentation n’est jamais 100% impeccable, et c’est normal. C’est dans le cas contraire qu’il faut s’inquiéter.

Profitez de ces fêtes à 100%, s’il vous plaît. Ne vous privez pas pour un quelconque «bodygoal», vous aurez le reste de votre vie pour l’atteindre. De plus, en tant qu’êtres humains, nous sommes des éternels insatisfaits, donc prenez le temps de vraiment vous regarder dans le miroir. Essayez de vous voir, réellement, dans votre ensemble pas que les points qui vous déplaisent. Pas que ces bourrelets que vous essayez de perdre depuis des mois, pas que cette cellulite qui se voit comme le nez au milieu de la figure. Il n’y a que vous (et des personnes mauvaises) qui voit cela. Souriez, regardez comme cela à illuminer votre visage, regardez comme vous êtes belles/beaux. Passez de merveilleuses fêtes. ♥

img_1345

Publicités

4 réflexions sur “Stop à la culpabilité des fêtes de Noël

  1. est ce que tu continue de manger sans gluten et vegan lors des fêtes de Noel? Car finalement, si tu ne peux manger ni bûche de noel ni dinde etc ça revient à se priver non ?

    J'aime

    1. Je mange végétarien! Je mange de tout donc Et pas de dinde chez moi à Noël, on fait toujours raclette donc j’ai pas de soucis de ce côté Et même aux repas de famille y’a toujours des options vg donc non je ne me prive absolument pas. Je ne mange pas tout le temps sans gluten, j’en limite simplement la conso quand je peux 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s